Devis gratuit : quelles astuces retenir ?

Dans le bâtiment le devis a ses règles et il présente une pièce cruciale pour gagner un marché et pour le bon déroulement de votre relation avec vos clients.

Vous devez rédiger un devis gratuit mais vous ne l’avez jamais fait auparavant, par conséquent vous ne savez pas par où commencer !

Dans cet article, on vous parle des devis en général et comment les rédiger en vous donnant nos conseils pour rédiger un devis comme un pro. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter, vous êtes tombé sur le bon article !

Nos conseils pour rédiger un bon devis

Avant d’entamer la rédaction d’un devis, vous devez savoir que la réglementation oblige de mentionner certaines choses sur le devis, à savoir :

  • Le mot devis doit être écrit noir sur blanc de façon claire afin d’être vu par le client.
  • Vos coordonnées (de l’entreprise), le numéro du devis et le logo de votre devis doivent figurer sur celui-ci.
  • Le nom et l’adresse du client doivent être sur le devis.
  • Tous les détails de la prestation : produits, prix unitaires, prix TTC, quantité, etc doivent figurer.
  • Le montant des frais de déplacement et ceux du devis, s’il n’est pas gratuit, doivent être mentionnés aussi.

Avant d’envoyer le devis, n’oubliez pas de le signer et y mettre la notion “Bon pour accord”. Il doit ensuite être signé par le client et réécrire manuellement cette notion.

N’oubliez pas que le but du devis est surtout d’inciter le client à accepter l’offre et la signer, la présentation du devis y joue un grand rôle, il est donc impératif de la soigner. Il est important d’être précis pour éviter l’ambiguïté.

Misez sur la présentation

Il faut éviter les caractères petits, mettez également les mots importants en gras, veillez à ce que le nom de votre entreprise se démarque et utilisez quelques couleurs sans en abuser.

Évitez les fautes d’orthographes et aérez les descriptions dans vos devis.

L’organisation est aussi un point qui peut jouer en votre faveur, numérotez vos devis, ça vous facilitera les tâches et ça séduira votre clientèle car l’organisation en dit long sur votre sérieux.

Pour bien rédiger un devis, il est essentiel d’avoir des connaissances de la TVA, si vous êtes autoentrepreneur, vous devez mettre sur le devis “TVA non-applicable”.

Dans les autres cas, la TVA varie, elle peut être de 5.5 à 10 ou encore de 20% à 5.5% pour l’amélioration de la performance énergétique, 10% pour l’amélioration de l’intérieur d’un logement et 20% pour les cas non précis, de façon générale.

Notre univers :