Speed painter : Comment devenir speed painter ?

Le speed painting est une activité artistique qui se propage de plus en plus dans les rues, les quartiers, et même dans les événements et concours artistiques. Vous avez surement du voir une des prestations dans les émissions comme America’s Got talent ces gens qui arrivent avec une trousse à outils et une toile, et qui d’un coup, se mettent à s’agiter dans tous les sens en dessinant une chose qui n’a pas l’air très clair au premier abord. Mais qui au bout de quelques secondes, prend forme ? C’est exactement cela le speed painting ! Et l’article d’aujourd’hui vous donne toutes les astuces si vous souhaitez vous lancer là-dedans.

Quelles sont les bases du speed painting ?

Comme pour se lancer dans tout art, il faut connaitre les bases et veiller à bien les retenir avant d’entamer la pratique. Pour devenir speed painter, il vous faudra d’abord connaitre les éléments qu’on utilise :

  • Les brosses : Les brosses sont l’élément primordial pour chaque dessin. Il est de coutume qu’un artiste en possède de très grandes, pour les grandes surfaces, ce qui fait gagner beaucoup de temps -Et c’est exactement ça qu’on veut-. Ainsi que de plus petites brosses pour les plus petits détails.
  • Les couleurs : Le conseil que la rédaction a à vous donner est d’apprendre à travailler avec les couleurs basiques, c’est-à-dire celles que l’on retrouve déjà dans une palette, car le mélange et la création de couleur peut facilement faire perdre du temps, et si par malheur, vous n’arrivez plus à reproduire le ton, vous en avez pour un bon bout de temps !
  • Les calques.
  • La transparence.

Pour se lancer dans le speed painting, il vous faudra maitriser la théorie.

Premièrement, étudiez ! Etudiez la couleur, l’anatomie, la composition d’un dessin, ainsi que la perspective, soyez à point sur la théorie. Ensuite, mettez-la en pratique. Cela vous prendra bien sur de nombreuses heures pour pouvoir maitriser à la perfection le contenu de vos cours, mais une fois acquis, vous êtes lancés !

Deuxièmement, Explorez votre sensibilité artistique. L’art est avant tout une manière de s’exprimer et de libérer sa créativité. Exprimez-vous comme il vous plaira, puis reculez, et observez ce que dites sur votre dessin. Vous commencerez à situer votre personnalité artistique.

Et troisièmement, enclenchez le speed ! Une fois que vous savez ce que vous faites, et que vous commencez à développer les petits reflex, travaillez la rapidité. Entrainez vous encore et encore en vous fixant les plus brefs délais.

Et les speed painters sur logiciels ?

Plusieurs logiciels sont à votre disposition pour pratiquer le speed painting sur votre ordinateur et en 3D, notamment Gimp, My paint ainsi que Krita qui sont gratuits à 100%.

Notre univers :