VMC double flux : que savoir sur ce système de ventilation ?

La ventilation à double flux figure parmi les révolutions du siècle, ce processus de génie permet non seulement de faire des économies énergétiques mais aussi d’améliorer la qualité de l’air de la pièce. En effet, lorsque vous vivez dans un logement, l’air chaud a tendance à s’accumuler, ce qui peut être désagréable à la longue.

Ainsi, L’avantage avec ce type de dispositif est qu’il compresse l’air présent dans l’habitation et ce, pour le filtrer et le renouveler. Tout en éjectant les bactéries et la poussière qui peut être sur place. Ceci est davantage utile, sachant que des centaines de personnes sont victimes d’allergies de nos jours, dû à l’air qu’elles respirent.

Comment fonctionne le dispositif de VMC double flux ?

La ventilation mécanique contrôlée est depuis un moment, une solution privilégiée pour l’aération des espaces. Dans la même optique, le recours à la VMC double flux s’avère encore plus efficace et ce, car :

  • Elle inclut deux réseaux de gaines, disposant d’un ventilateur chacun. Le premier se charge de transmettre l’air neuf et le nettoyer. Quant au deuxième, il permet d’évaporer tout l’air sortant des différentes pièces à forte chaleur.
  • Elle fonctionne à l’aide d’un échangeur thermique qui lui, transfère l’air entrant.
  • Elle repose sur un puits canadien pour faire rentrer l’air neuf et évacuer l’air vicié .

Retour sur la différence entre la VMC simple flux et double flux

En optant pour un système de VMC simple flux, l’air est évacué par les bouches d’extraction et permet d’avoir de l’air frais et pur sans pour autant aérer la pièce. Toutefois, en hiver, celui-ci fait chuter la température intérieure de la pièce, ce qui pousse à augmenter le chauffage et par la même occasion, l’énergie consommée.

En revanche, en portant votre choix sur la ventilation à double flux, vous n’aurez aucun problème durant la saison hivernale. Bien au contraire, en évitant que l’air entrant et l’air vicié ne se croisent, ce dispositif permet d’obtenir un air purifié et préchauffé au niveau de la pièce. Ce qui assure par ailleurs, une meilleure qualité de l’air et une consommation d’énergie optimisée.

En outre, en plus de la ventilation naturelle présente dans votre logement, la ventilation mécanique contrôlée peut vous être d’une grande aide. D’autant plus si vous vous orientez vers le système de double flux qui lui, est davantage connu pour sa capacité à renouveler l’air mais également pour son caractère économique. En effet, recommandé pour les logements à faible consommation, celui-ci réduit considérablement la nécessité de recourir à un chauffage durant l’hiver et au climatiseur durant l’été.